PRATIQUES PARTAGEES

Sensible à une culture sportive qui s’inscrit dans la réalité sociale, la FSGT milite pour une conception du sport associatif, en tant qu’espace d’épanouissement et d’émancipation humaine qui favorise la rencontre, le partage d’expériences, et qui permet de construire du lien social. C’est en cela qu’elle promeut au sein de ses associations des pratiques partagées entre valides et personnes en situation de handicap.

Pratiquer ensemble et dépasser le handicap par le sport  

La FSGT milite pour le développement des pratiques sportives partagées entre valides et personnes en situation de handicap au sein de ses associations, sur des lieux et des créneaux communs, sans à priori quant au type de handicap – mental, psychique, physique ou sensoriel – lorsque la pratique et le degré de handicap le permettent ou lorsque l’intégration en milieu ordinaire est préconisée par l’équipe d’accompagnement médico-social.

fsgt__15_sur_282_copier_

Permettre à chacun de se rencontrer et de se découvrir dans ses différences mais aussi dans ses similitudes et contribuer au « mieux vivre ensemble ».

L’acceptation de l’autre avec ses différences est au cœur des préoccupations de la FSGT. Elle souhaite contribuer à changer le regard sur le handicap et promeut des pratiques sportives partagées comme un moyen d’enrichissement mutuel et d’émancipation tant pour la personne handicapée, souvent stigmatisée et mise à l’écart que pour la personne valide qui peut parfois avoir des préjugés vis-à-vis de la différence. La solidarité, le partage et la citoyenneté sont les valeurs qui sous-tendent son action.

Une offre de pratique plus large pour les personnes en situation de handicap.

Au delà des actions propres aux fédérations délégataires (F.F. Handisport et F.F. Sport Adapté), la FSGT apporte sa contribution pour permettre aux personnes en situation de handicap d’accéder à une activité sportive de leur choix dans des conditions favorisant leur épanouissement. Il s’agit de faire en sorte qu’une personne en situation de handicap puisse trouver une activité à sa convenance. La proximité des associations et la diversité des pratiques proposées par la FSGT sont des atouts intéressants.

Le Chantier des pratiques partagées entre valides et personnes en situation de handicap : un chantier fédéral prioritaire engagé dans un projet sur plusieurs saisons.

Les grands axes du projet fédéral :

Mutualiser les acquis d’expérience et permettre l’échange de pratiques par l’animation et la structuration d’un réseau de personnes ressources.

Se constituer en pôle ressources pour accompagner les structures volontaires prêtes à s’ouvrir et à mettre en place des projets en direction de ces publics (clubs, comités départementaux, ligues régionales, commissions fédérales d’activités) : apport d’informations et de conseils, réalisation d’outils de communication et de sensibilisation …

Développer des modules de formation pour les animateurs dans le domaine des pratiques partagés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.